Une unité de dépistage mobile et un SAMU regonflé

Le CHU Henri-Mondor (AP-HP), sur le pied de guerre pour faire face au coronavirus  Abonné

Par
Publié le 09/03/2020

Comme la majorité des hôpitaux de l'AP-HP, le CHU Henri-Mondor a mis en place un centre de dépistage ambulatoire du coronavirus. Pour faire face à l'explosion des appels, l'hôpital a augmenté ses effectifs du centre d'appels et renoncé à hospitaliser à tout-va.

Crédit photo : SEBASTIEN TOUBON

Un masque FFP2 « bec de canard » sur le nez, un homme d'une cinquantaine d'années attend sur une petite chaise. Dans quelques minutes, un infirmier l'invitera à entrer dans la tente du dispositif de dépistage mobile du Covid-19, montée depuis mercredi 4 mars aux pieds des bâtiments du SAMU 94 - SMUR à l'Hôpital Henri-Mondor.

À l’issue d'un examen clinique complet, un prélèvement via un écouvillonnage nasopharyngé sera envoyé au service de virologie, et une décision d'hospitaliser ou non sera prise. 

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte