L’aide à la personne, premier secteur de sinistralité  Abonné

Par
Dr Isabelle Hoppenot -
Publié le 02/06/2020

La situation de l’aide à la personne s’aggrave d’années en années au fur et à mesure des restrictions budgétaires et, par conséquent, de l’augmentation de la charge de travail du personnel. « L’ampleur du problème a été projeté sur le devant de la scène par l’épidémie de Covid-19 », rapporte la Dr Michèle Weber, médecin du travail et médecin relais maintien dans l’emploi au sein de l’AST 67 (Alsace santé au travail).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte