L’académie de médecine défend la vaccination  Abonné

Publié le 14/01/2016

« Les progrès thérapeutiques ne doivent pas occulter la priorité vaccinale », martèlent les membres de l’Académie nationale de médecine à l’issue d’une session dédiée aux hépatites virales. L’Académie recommande d’améliorer l’application des recommandations vaccinales contre l’hépatite B et de poursuivre le rattrapage de cette vaccination jusqu’à l’âge adulte afin de limiter la perte de chance vis-à-vis du risque de cirrhose et de cancer du foie aux âges exposés à un risque maximal d’infections.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte