Pour inactiver l’immunité

La ruse du streptocoque B

- Publié le 15/07/2009
- Mis à jour le 15/07/2009

Vaincre les infections néonatales à streptocoque B, même les plus agressives, cet objectif pourrait bien être atteint à l’avenir grâce à l’identification d’une nouvelle cible thérapeutique. Une équipe de San Diego vient, en effet, de décrire un mécanisme utilisé par la bactérie pour tromper l’immunité de l’hôte et faire preuve d’une haute infectiosité. «Nous avons découvert que la bactérie a développé une ruse appelée l’imitation moléculaire», explique le Pr Victor Nizet, pédiatre, phamacologue et co-auteur de l’étude.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?