Six cents cas annuels en France

La leptospirose sous-estimée dans le monde  Abonné

Publié le 04/02/2013

Le réchauffement climatique et l’urbanisation grandissante (bidonvilles) crée des conditions propices à l’extension de la leptospirose. Elle sévit de façon épidémique pendant la saison des pluies dans les favelas des mégapoles brésiliennes. Cette zoonose reste un problème de santé publique explique M. Picardeau (Institut Pasteur, Paris) dans une revue consacrée au sujet*. En France, 600 cas sont diagnostiqués annuellement dont la moitié provient des départements et territoires d’Outre Mer où l’incidence est jusqu’à 100 fois plus élevée .

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte