L'environnement des bactéries à la loupe

La leptospirose au cœur d’un projet à l’Institut Pasteur de Nouvelle-Calédonie  Abonné

Publié le 20/02/2020

Un programme de trois ans, mené par l’Institut Pasteur de Nouvelle-Calédonie, débute actuellement afin d’examiner l’environnement des bactéries responsables de la leptospirose, une maladie présente sur l’ensemble du globe et pouvant être mortelle lorsqu'elle est prise en charge trop tardivement. Ce projet permettra de mieux orienter la prévention et d’affiner les connaissances sur cette maladie encore méconnue.

Leptospire au microscope

Leptospire au microscope
Crédit photo : Institut Pasteur de Nouvelle-Calédonie

Alors que le cyclone Uesi s'apprêtait à arriver sur le nord de la Nouvelle-Calédonie, une équipe de l’Institut Pasteur de Nouméa s’est rendue à Touho, une commune en alerte 1. Les fortes précipitations vont leur permettre d’échantillonner et d’analyser les eaux de ruissellement sur le bassin versant de la rivière Thiem, afin d’indiquer si elles contiennent des leptospires, bactéries responsables de la leptospirose.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte