Une thérapie guidée par la réponse en temps réel

La durée du traitement anti-hépatite C réduite chez 50% des patients   Abonné

Par
Publié le 19/11/2018
hep c

hep c
Crédit photo : PHANIE

« Nos résultats montrent pour la première fois que la durée du traitement par les antiviraux d’action directe (AAD) peut être réduite à 6 ou 8 semaines chez 50 % des patients, ceci en appliquant un modèle de « traitement guidé par la réponse » sur la base d'une modélisation mathématique en temps réel de la cinétique virale sous traitement », explique au « Quotidien » le Dr Ohad Etzion du Centre Médical Universitaire Soroka en Israël, un des 2 premiers co-auteurs de l’étude avec le Pr Harel Dahari, chercheur à l’Université Loyola de Chicago aux États-Unis.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte