La santé des migrants

La dernière bataille contre la tuberculose en Europe  Abonné

Publié le 28/05/2015
Les porteurs sains développent la maladie à cause des conditions de vie

Les porteurs sains développent la maladie à cause des conditions de vie
Crédit photo : AFP

La prévalence de la tuberculose a globalement diminué en Europe de l’Ouest, mais la situation varie d’un pays à l’autre. La France a atteint une prévalence moyenne de 7,5 cas pour 100 000 habitants en 2013, tandis que le Danemark, après plusieurs années de hausse, a fini par se stabiliser autour de 7 cas pour 100 000 habitants. Le Royaume Unis, quant à lui, affiche la plus forte prévalence de l’Union Européenne : 12.3/100,000. Le point commun à tous ces pays : la majorité des cas de tuberculose survient au sein des populations migrantes, volatiles et difficiles à atteindre.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte