Face aux infections sexuellement transmissibles

La Belgique mobilise ses généralistes

Par
Benjamin Leclercq -
Publié le 11/04/2019
bruxelles

bruxelles
Crédit photo : SEBASTIEN TOUBON

Les chiffres, révélés en mars par le Centre fédéral d'expertise des soins de santé (KCE), sont sans équivoque : la santé sexuelle des Belges se dégrade. En cause, alerte l'institution dans un rapport détaillé, les infections sexuellement transmissibles (IST), dont « le nombre de nouveaux diagnostics augmente dans des proportions inquiétantes ».

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?