Un patient hospitalisé sur 20 est infecté

La baisse des infections nosocomiales patine en France depuis 10 ans  Abonné

Par
Publié le 15/09/2020

Après 15 années de baisse continue, la prévalence des infections nosocomiales n'a plus diminué entre 2012 et 2017. Pour les épidémiologistes de Santé publique France, les évolutions des modes d'hospitalisation seront à prendre en compte pour expliquer cette stabilité.

Crédit photo : SEBASTIEN TOUBON

Entre 2012 et 2017, la prévalence des infections nosocomiales n'a pas significativement évolué, après une diminution constante observée depuis 2001. En 2017, un patient hospitalisé sur 20 était infecté, soit 4,98 % des hospitalisations concernées.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte