Courrier des lecteurs

Imaginons le coronavirus au Moyen-âge...

Publié le 12/06/2020

Imaginons le covid-19 au Moyen-Age. Quel en aurait été l’impact ? En sachant, d’une part, que plus de 50 % des porteurs sont asymptomatiques, d’autre part, que seuls 15 % des malades présentent des formes sévères et que le virus ne concerne à 80 % que les personnes de plus de 65 ans dont la proportion est beaucoup plus faible au Moyen-Age, l’impact aurait été faible, même en ramenant l’âge de la vieillesse à 45 ans si l’on tient compte du vieillissement précoce et en considérant que l’ensemble des formes graves n’aurait probablement pas survécu à cette époque.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 16€/mois

(résiliable à tout moment)