Courrier des lecteurs

Il faut un plan pour aider les paramédicaux !

Publié le 27/03/2020

Suite aux mesures de confinement et pour des raisons de responsabilités professionnelles, les professions paramédicales et médicales (dentiste, kinésithérapeute, pédicure podologue, orthophoniste) ont dû fermer leur cabinet. Ces professionnels de santé se retrouvent brutalement sans aucune ressource en raison de l'absence de toute prise en charge par les assurances prévoyance, lesquelles refusent de couvrir les pertes d’exploitation pour pandémie, non incluses dans les clauses de leurs contrats.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 16€/mois

(résiliable à tout moment)