Formes graves de Covid-19 : lutter contre l'orage cytokinique, un levier à tenter pour des Britanniques

Par
Damien Coulomb -
Publié le 18/03/2020

Crédit photo : Phanie

L'orage cytokinique observé chez certains patients infectés par le coronavirus est une complication sous-estimée qui justifierait un dépistage de ces hyperinflammations chez les cas graves, selon une correspondance du « Lancet » publiée par des médecins britanniques du University College de Londres.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)