Enquête VESPA2 chez les VIH+ : le poids des comorbidités et des enjeux sociaux  Abonné

Publié le 02/07/2013
1372701446445199_IMG_108239_HR.jpg

1372701446445199_IMG_108239_HR.jpg
Crédit photo : Phanie

Les premiers résultats de la dernière enquête VESPA2, réalisée en France métropolitaine et dans les DOM, sont publiés aujourd’hui dans le « Bulletin épidémiologique hebdomadaire ». Les résultats montrent que les patients ont profité des avancées thérapeutiques et vont mieux, mais que les affections chroniques pèsent maintenant plus lourdement. Sur un plan social et économique, la situation des séropositifs reste plus difficile que celle la population générale.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte