En France, des populations hétérogènes  Abonné

Par
Ariel F. Dumont -
Publié le 28/11/2019

La tendance globale de l'épidémie VIH est encourageante, annonce Santé publique France. Environ 6 200 personnes ont découvert leur séropositivité en 2018, soit une baisse de 7 % après des années de stabilité, alors même que l'activité de dépistage a augmenté (5,8 millions de tests). 

Cette tendance pourrait être expliquée par un recours plus fréquent des hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes (HSH) à la prévention combinée (dépistage + prophylaxie pré-exposition (PrEP) + traitement comme prévention (TasP) + prophylaxie post-exposition).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte