Assistance circulatoire

Du monoventriculaire au cœur artificiel implantable.  Abonné

Publié le 18/06/2015
Le développement clinique de ce cœur artificiel implantable pourra compléter l’offre de soin pour...

Le développement clinique de ce cœur artificiel implantable pourra compléter l’offre de soin pour...
Crédit photo : PHANIE

En France, on peut estimer que le nombre de patients qui devraient théoriquement avoir une greffe cardiaque ou une assistance cardiaque est d’un peu plus de 5 000. Il existe donc une différence très importante entre les estimations des besoins et la réalité dans l’accessibilité à l’assistance circulatoire chez les patients en insuffisance cardiaque systolique avancée compte tenu d’une accessibilité limitée à la greffe cardiaque.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte