Suspicion de méningite

Détecter les situations à risque  Abonné

Par
Publié le 20/04/2017

La méningite est la première cause de décès par maladie infectieuse chez les enfants, en occident. Les séquelles sont fréquentes et parfois sévères.

L’amélioration du pronostic des méningites bactériennes aiguës ne peut se faire que par une reconnaissance précoce et une prise en charge optimale de l’urgence, avec la mise en route du traitement antibiotique dans le délai le plus court possible. L’antibiothérapie doit être instaurée au plus tard dans les 3 heures, idéalement dans l’heure qui suit l’arrivée à l’hôpital.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte