10e anniversaire du DNDi

Des traitements pour les maladies tropicales oubliées  Abonné

Publié le 05/12/2013
1386209569479216_IMG_117512_HR.jpg

1386209569479216_IMG_117512_HR.jpg

En 2003 était créé le DNDi « dans un contexte de panne de recherche et de développement pour les maladies négligées dans des pays aux faibles ressources », exprime le Dr Bernard Pécoul. Un élément important du modèle de fonctionnement est le partenariat privé-publique, avec les industriels, des ONG, des Académies et des donateurs, engagés dans la recherche et le développement de nouveaux médicaments en faveur de maladies tropicales oubliées. Au niveau français, on compte de nombreux acteurs, notamment l’Institut Pasteur, Sanofi, MSF, l’État (MAEE et AFD), l’UNITAID.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte