Névrose obsessionnelle

Des thérapies en développement  Abonné

Publié le 17/12/2015

Sylvie, 35 ans, souffre de troubles obsessionnels compulsifs depuis avril 2011. Ses TOC, sont apparus en 15 jours, lors de son 4e mois de grossesse. Elle explique : « alors que je n’étais pas une maniaque de la propreté, il fallait tout d’un coup que tout ce que je portais à la bouche soit extrêmement propre. Je relavais toute la vaisselle plusieurs fois avant de l’utiliser et l’examinais avec attention, à l’affût de la moindre tache. Puis ce fut la nourriture : je considérais désormais avec suspicion tout ce que je mangeais. J’avais peur que ce que j’ingère nuise à mon bébé.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte