Encéphalites

Des suites mésestimées  Abonné

Publié le 13/02/2014
1397555423496089_IMG_122392_HR.jpg

1397555423496089_IMG_122392_HR.jpg
Crédit photo : BSIP

Chaque année en France, selon les données du PMSI, on recense 1 200 à 1 500 cas d’encéphalites infectieuses. Or, au-delà des complications neurologiques types, ces encéphalites aiguës sont à l’origine de séquelles neuro-psycho-sociales largement mésestimées. C’est ce qu’a révélé une étude de suivi prospectif d’encéphalites aiguës menée sur une cohorte multicentrique française (1).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte