Le syndrome de fatigue chronique s'accompagne d'une dysbiose intestinale

Des marqueurs bactériens liés au sous-groupe et à la gravité  Abonné

Par
Publié le 27/04/2017
microbiote

microbiote
Crédit photo : PHANIE

Le syndrome de fatigue chronique (SFC), encore appelé encéphalomyélite myalgique (EM), reste une maladie mal comprise, difficile à diagnostiquer et sans traitement homologué.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte