Contribution

Covid-19 : quels enseignements pour le système de santé ?

Publié le 03/06/2020
« Le système de santé constitue fonctionnellement un tout. On ne saurait donc concevoir de réforme isolée. » Au moment du Ségur de la santé, le Dr Jean-François Hirsch, ancien chef de service à l'hôpital d'Étampes (91), appelle à une vaste refonte du monde de la santé qui passerait notamment par le renforcement de la place du médecin généraliste, de la prévention et par davantage de temps médical pour les praticiens à l'hôpital.

Crédit photo : S.Toubon

CONTRIBUTION - À la lumière de l'épidémie récente, il faut repenser de façon globale réformes et adaptations du système de santé. Se contenter d’accroître de façon plus ou moins simpliste les moyens alloués à tel ou tel secteur du système de santé comme on l’entend trop souvent mais sans une réflexion globale préalable sur l’offre de soins ne constituerait qu’un palliatif temporaire. Utilisée isolement, cette façon de faire condamnerait les réformes envisagées à ne constituer qu’un simple replâtrage avec un risque persistant d’inefficacité et d’injustice à terme.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 16€/mois

(résiliable à tout moment)