Courrier des lecteurs

Covid-19 : et si on essayait les anti-coagulants ?

Publié le 07/04/2020

Dans les années 1960-1964, M. le Pr René Saric, à l’Hôpital Saint-André, à Bordeaux, avait eu une intuition lumineuse : donner de l'héparine et/ou du thromexane, à trois malades âgés qui étaient en train de mourir des complications d'une grippe, malgré les antibiotiques, les tonicardiaques et les déplétifs circulatoires. En quelques jours ou quelques semaines, ils émergèrent tous les trois d’une mort certaine.

Mon maître, chez qui je fus externe des Hôpitaux durant deux ans, me confia la rédaction d’une thèse de doctorat en médecine pour relater ces trois observations*.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 16€/mois

(résiliable à tout moment)