Courrier des lecteurs

Covid-19 : des recos HCSP aux limites du bon sens

Publié le 31/03/2020

Même en additionnant la somme de toutes les publications médicales dans des revues à comité de lecture internationales, je ne suis pas sûr que le soi-disant Haut Conseil Scientifique en ait plus que Didier Raoult...Ce qui est sûr, par contre, c'est que lui connaît bien la chloroquine et l'hydroxychloroquine, et qu'il assure que quand on en arrive à des formes graves notamment pulmonaires, il n'y a presque plus de virus. Donc il faut traiter avant, au début, en phase de multiplication et de dissémination virale, c'est logique.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 16€/mois

(résiliable à tout moment)