Grippe et caisse primaire

Contre la transmission, la télétransmission

Publié le 30/09/2009
- Mis à jour le 30/09/2009

Prévention ou psychose ? Pour éviter la transmission de la grippe A (H1N1)v, certaines entreprises interdisent à leurs salariés le port de la cravate, de se serrer la main ou de se faire la bise. La caisse primaire d’assurance-maladie (CPAM) de Gironde a pour sa part décidé de refuser de traiter les feuilles de soins papier et de n’accepter que les demandes de remboursement télétransmises. Le SML fustige cette décision et évoque «  une pression injustifiée sur les médecins et les patients  ».

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?