Chikungunya : une découverte moléculaire pour un meilleur modèle d’étude  Abonné

Publié le 07/05/2013
1367859806431180_IMG_104634_HR.jpg

1367859806431180_IMG_104634_HR.jpg
Crédit photo : S. TOUBON

Des Français sont à l’origine d’une découverte sur le virus du Chikungunya qui ouvre des perspectives pour l’étude de cette infection, dont les mécanismes moléculaires ne sont pas encore bien élucidés. Ces travaux pourraient permettre la mise au point d’un modèle animal d’étude plus adapté.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte