Une nouvel outil dans l’arsenal du dépistage

Arrivée des autotests VIH dans les pharmacies

Publié le 17/09/2015
- Mis à jour le 12/07/2019
Un test pour cibler les 30.000 personnes qui ignorent leur séropositivié

Un test pour cibler les 30.000 personnes qui ignorent leur séropositivié
Crédit photo : SEBASTIEN TOUBON

Quelque 80 000 autotests de dépistage du VIH ont été livrés aux pharmacies et sont désormais disponibles pour les patients qui souhaitent vérifier eux-mêmes leur sérologie du VIH. Ce kit, fabriqué par l’entreprise française AAZ, est vendu 25 à 28 euros et n’est pas remboursé. Il permet d’obtenir une réponse en un quart d’heure, mais un résultat négatif ne peut être considéré comme fiable que s’il n’y a pas eu prise de risque au cours des 3 derniers mois. Le diagnostic définitif ne peut en outre être apporté que par un test ELISA de 4e génération ou en laboratoire.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?