Une étude randomisée avec plus de 60 % de soignants

Absence de preuve d'efficacité de l'hydroxychloroquine en prophylaxie post-exposition du Covid-19  Abonné

Par
Dr Véronique Nguyen -
Publié le 12/06/2020
Une étude randomisée suggère que l’hydroxychloroquine débutée dans les quatre jours suivant un contact avec une personne atteinte du Covid-19 ne prévient pas la maladie. Les participants recevaient le traitement ou le placebo par la poste puis signalaient leurs symptômes. D’autres études sont en cours.
Une inhibition de la réplication du SARS-CoV-2 in vitro, via plusieurs mécanismes

Une inhibition de la réplication du SARS-CoV-2 in vitro, via plusieurs mécanismes
Crédit photo : Phanie

L'hydroxychloroquine ne semble pas efficace en prophylaxie du Covid-19 en post-exposition, selon une étude publiée dans « The New England Journal of Medicine » (1). Le Pr David Boulware, infectiologue à l’université du Minnesota (Minneapolis) et directeur de recherches internationales, a lancé dès le 16 mars cette première étude randomisée de prophylaxie post-exposition (PPE) du Covid-19 par hydroxychloroquine (HCQ) en Amérique du Nord.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte