Greffe de cellules épidermiques autologues

Une nouvelle approche thérapeutique dans le vitiligo  Abonné

Publié le 12/11/2015

Crédit photo : PHANIE

Le vitiligo atteint 0,5 à 2 % de la population, et se déclare dans la majorité des cas avant l’âge de 20 ans. Cette pathologie est stigmatisante et ses conséquences psychologiques sont significatives. En effet, 6 patients sur 10 vivent dans la crainte d’une aggravation et 38 % ont une dépression.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte