Rougeole : le recul de la vaccination fait bondir de 30 % le nombre de cas

Par
Elsa Bellanger -
Publié le 30/11/2018
ror

ror
Crédit photo : PHANIE

Les cas de rougeole ont progressé de 30 % dans le monde en 2017, par rapport à l’année précédente, indique l’OMS. « La résurgence de la rougeole est un grave motif de préoccupation », s’alarme la Dr Soumya Swaminathan, directrice générale adjointe chargée des programmes de l’OMS. D’après les estimations, 110 000 décès sont imputables à cette maladie en 2017.

Une couverture vaccinale insuffisante

Si plus de 21 millions de vies ont été sauvées grâce à la vaccination contre la rougeole depuis 2000, l’OMS s’inquiète aujourd’hui des lacunes de la couverture vaccinale. Pratiquée en deux injections, la vaccination plafonne à 85 % de la population cible pour la première dose et à 67 % pour la seconde. La couverture vaccinale devrait pourtant atteindre 95 % pour « prévenir des flambées » rappelle l’OMS.

Le Dr Seth Berkley, directeur exécutif de Gavi, l’Alliance du vaccin se dit inquiet, mais pas surpris de la situation actuelle. « Après des années d’avancées, plusieurs phénomènes se conjuguent pour entraîner une résurgence mondiale de la rougeole : en Europe, un relâchement de la vigilance à l’égard de la maladie et la diffusion de fausses informations sur le vaccin ; au Venezuela, l’effondrement du système de santé ; en Afrique, des poches de fragilité et de faible couverture vaccinale », détaille-t-il. « Il faut changer les stratégies actuelles en consacrant plus d’efforts à l’augmentation de la couverture vaccinale et au renforcement des systèmes de santé. Faute de quoi, les flambées épidémiques continueront de se succéder. »


Source : lequotidiendumedecin.fr