Un risque de rejet diminué par trois

Les greffes lamellaires se démocratisent

Par
Hélia Hakimi-Prévot -
Publié le 27/06/2019
greffe cornée

greffe cornée
Crédit photo : Phanie

Chaque année, plus de 3 500 patients malvoyants bénéficient d'une greffe de cornée. Un geste proposé en cas de baisse d'acuité visuelle liée à des altérations de régularité ou de transparence cornéennes : kératocône, dystrophie endothéliale de Fuchs (pathologie progressive associée à un œdème de la cornée) ou séquelles d'inflammation ou d'infection ayant abîmé la cornée. Le don de cornée s'effectue à partir d’un donneur décédé soit par arrêt cardiaque ou respiratoire persistant, soit en état de mort cérébrale.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?