Sécheresse, fatigue et douleur

Le Plaquenil inefficace dans le Gougerot-Sjögren primaire  Abonné

Publié le 21/07/2014
1405949923538058_IMG_134169_HR.jpg

1405949923538058_IMG_134169_HR.jpg

L’hydroxychloroquine agit en inhibant la voie des interférons, hyperactivée au cours de certaines maladies auto-immunes comme le syndrome de Gougerot-Sjögren primaire (GS).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte