Le nivolumab efficace dans le cancer du poumon  Abonné

Publié le 01/06/2015

Autres résultats encourageants pour le nivolumab, cette fois dans le cancer bronchique non à petites cellules (CBNPC) : une étude de phase III, présentée au congrès de l’ASCO et publiée dans le « NEJM », révèle la supériorité thérapeutique de l’anti-PD1 face à une chimiothérapie standard au docétaxel. Les résultats ayant montré que la survie des patients traités au nivolumab était plus importante que celle du groupe contrôle, l’essai a été arrêté précocement pour que tous les patients puissent être placés sous immunothérapie.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte