Accès à l’IRM

« Rupture totale » avec l’Europe  Abonné

Publié le 18/10/2012

LA FRANCE atteint aujourd’hui des « points de rupture inégalés » en matière d’accès à l’IRM. Tel est le constat de la nouvelle enquête, réalisée pour l’année 2012, par l’association Imagerie Santé Avenir (ISA) (1) sur les délais d’attente pour cet examen. Une enquête qui confirme l’aggravation d’inégalités régionales en France et une « rupture totale » avec l’Europe.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte