Médecine libérale

L'engagement pour l'imagerie de pointe  Abonné

Par
Publié le 13/10/2016
IMAGERIE

IMAGERIE
Crédit photo : PHANIE

« Il est tout à fait possible de faire de l’imagerie de pointe dans une structure libérale. Cela demande juste un certain volontarisme, de la motivation et une bonne organisation entre les différents radiologues de la structure », explique le Dr Charles Mellerio, neuroradiologue au centre cardiologique du Nord, à Saint-Denis et vacataire à l’hôpital Sainte-Anne à Paris. « Je garde une activité hospitalière une journée et demie par semaine comme la plupart des associés », précise-t-il.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte