Une première mondiale

Une naissance après transplantation utérine  Abonné

Publié le 18/12/2014
1418736795570418_IMG_143495_HR.jpg

1418736795570418_IMG_143495_HR.jpg
Crédit photo : AFP

Une jeune femme de 35 ans née avec une aplasie de l’utérus a donné naissance à un garçon en bonne santé après avoir bénéficié d’une transplantation utérine. La patiente était atteinte d’un syndrome de Rokitansky, caractérisé par une aplasie congénitale de l’utérus et des deux-tiers supérieurs du vagin avec un caryotype 46 XX normal et un développement normal des caractères sexuels secondaires. Elle présentait également un rein unique, anomalie fréquemment rencontrée dans ce syndrome.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte