Un protocole de réhabilitation rapide à Versailles

Un lever très précoce après césarienne  Abonné

Publié le 18/03/2013

IL N’Y AVAIT « plus qu’à »... autant dire que tout restait à faire. Alors que les techniques chirurgicales et anesthésiques ont fait de grands progrès permettant une réhabilitation rapide postopératoire, « il n’existait aucun protocole spécifique pour les césariennes ». C’est ainsi que le Dr Frédéric Martin, anesthésiste à l’hôpital privé de Versailles, a mis en place une prise en charge standardisée pour les césariennes programmées dans son service, d’abord dans le cadre d’une étude et désormais de façon systématique.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte