Recommandations du CNGOF

Tumeurs frontières de l’ovaire, cap sur la fertilité  Abonné

Par
Dr Isabelle Hoppenot -
Publié le 30/06/2020
La prise en charge des tumeurs frontières de l’ovaire bénéficie d’avancées importantes, notamment en matière de préservation de la fertilité, désormais au cœur de la stratégie thérapeutique.
Il faut prendre toutes les dispositions pour éviter la rupture tumorale

Il faut prendre toutes les dispositions pour éviter la rupture tumorale
Crédit photo : phanie

« Les tumeurs frontières de l’ovaire (TFO) touchent souvent des femmes jeunes, elles sont de bon pronostic et la préservation de la fertilité, ou de la fonction endocrine, doit être anticipée dès le diagnostic, souligne le Pr Nicolas Bourdel, coordinateur avec les Prs Huchon et Daraï et leur groupe de travail, des recommandations pour la pratique clinique (RPC) publiées en janvier dernier par le Collège national des gynécologues et obstétriciens français (CNGOF). Une consultation de préservation de la fertilité doit donc être systématique dès le début de la prise en charge chez

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte