Arrêt du tabac chez les femmes enceintes

Quand l’appât du gain motive  Abonné

Publié le 29/01/2015
1422497536581471_IMG_146261_HR.jpg

1422497536581471_IMG_146261_HR.jpg
Crédit photo : PHANIE

Parce qu’on leur avait promis 400 livres sterling, soit environ 535 euros, 306 anglaises enceintes fumeuses (7 ppm ou plus dans l’air expiré) incluses dans une étude publiée dans le « BMJ » se sont montrées près de trois fois plus motivées qu’un groupe équivalent de femmes ne bénéficiant que de conseils, et de substitut nicotiniques gratuits pendant 10 semaines.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte