L’excision, un révélateur d’autres violences faites aux femmes  Abonné

Publié le 06/08/2012
1343067307365342_IMG_88008_HR.jpg

1343067307365342_IMG_88008_HR.jpg
Crédit photo : BSIP

Au-delà de la technique chirurgicale réparatrice bien codifiée, il s’agit d’un progrès sociologique majeur. L’excision est aussi un révélateur de violences, de pathologies du silence trop peu médicalisées. D’ici à la fin de 2012, un institut de santé génésique devrait ouvrir ses portes à Saint-Germain-en-Laye, un lieu d’accueil et de formation pour une prise en charge plus médicale de la violence faite aux femmes.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte