Les premières données

Publié le 24/06/2019

À ce jour, plus de 1 200 patientes ont bénéficié d'une chirurgie d'explantation des dispositifs Essure en France. Parmi les données colligées par le CNGOF, on peut retenir que près de 40 % vont être totalement améliorées par la chirurgie. La répartition des gestes choisis est uniforme, avec environ un tiers pour chacun – salpingectomie, salpingectomie avec cornuectomie et hystérectomie (quelle que soit la voie d'abord).

Chef de service, CHU de Reims, institut mère-enfant Alix de Champagne

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?