Un levier de prévention

La vaccination aussi  Abonné

Par
Publié le 30/06/2020
Les études cliniques randomisées menées sur de très larges cohortes de population ont démontré l’efficacité de la vaccination anti HPV, qui protège des lésions précancéreuses et cancéreuses du col, mais aussi du vagin et de l’anus. Le profil de sécurité des vaccins a été largement étudié, et notamment aucun surrisque de maladie auto-immune n’a été observé.

L’arrivée du vaccin à neuf valences apporte une protection supplémentaire vis-à-vis du cancer du col, qui devrait passer de 70 % avec le vaccin à quatre valences à 90 % en cas de taux de couverture élevée comme en Australie ou en Angleterre.

L’arrêt de la commercialisation du vaccin HPV quadrivalent Gardasil en France est prévu à partir du 31 décembre 2020. Il est important cependant de permettre et d’encourager l’utilisation de ces dernières doses de Gardasil disponibles jusqu’à la fin de l’année, afin de compléter les schémas vaccinaux initiés avec ce vaccin, comme recommandé.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte