Évolutions techniques et formation des praticiens

La marche en avant de l’échographie gynécologique et obstétricale  Abonné

Par
Publié le 30/06/2020
Dépistage précoce de l’endométriose et des tumeurs bénignes ou malignes de l’ovaire, bilan de l’infertilité en un seul temps, essor de l’échographie du premier trimestre de la grossesse : les avancées de cette technique sont nombreuses, fruits des progrès technologiques et de la formation continue des échographistes.
XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXx

XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXx
Crédit photo : DR

XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXx

XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXx
Crédit photo : DR

L’endométriose, qui touche des femmes jeunes, et 10 % de la population féminine, souffre encore aujourd’hui d’un important retard au diagnostic (sept ans en moyenne). Or elle peut être dépistée tôt grâce à l’échographie, examen le plus spécifique pour les localisations pelviennes, vésicales, urinaires, gynécologiques et digestives.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte