Prothèses vaginales

La formation des chirurgiens est primordiale  Abonné

Par
Publié le 28/06/2018
prothèse vaginale

prothèse vaginale
Crédit photo : PHANIE

Faut-il continuer à poser des prothèses vaginales dans les cures de prolapsus génitaux ? « C’est un sujet d’actualité, surtout à l’international, répond le Pr Michel Cosson, du CHUR de Lille. De nombreuses femmes en Australie et aux États-Unis ont entamé des procès contre le fabricant d’une prothèse vaginale (retirée du marché français en 2013). En Écosse, les prothèses pour incontinence ou pour prolapsus ne sont plus utilisées. Plusieurs alertes ont aussi été lancées en Nouvelle-Zélande. Cependant, en France, il y a eu très peu de plaintes pour complications.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte