Prescrire d'avance la pilule de rattrapage

Contraception, de l'urgence au dialogue  Abonné

Par
Dr Irène Drogou -
Publié le 18/07/2019

Crédit photo : Phanie

Le constat est sans appel. « La contraception d'urgence (CU) n'est pas prescrite par les médecins, a déploré le Dr Christian Jamin, gynécologue-endocrinologue à Paris. Près de 95 % sont délivrées en officine sans prescription. Faire une prescription d'avance permet à la femme de l'avoir sur elle et de la prendre le plus tôt possible ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte