Analgésie obstétricale

Au service des patientes  Abonné

Publié le 30/11/2015
Grâce aux évolutions techniques les patientes participent plus activement à la gestion de la...

Grâce aux évolutions techniques les patientes participent plus activement à la gestion de la...
Crédit photo : PHANIE

Outre le confort qu’elle procure, l’analgésie péridurale (APD) est reconnue comme un facteur de sécurisation des accouchements car elle évite le recours à une anesthésie générale en cas de complication du travail. Minimisant l’effort cardiorespiratoire que représente l’accouchement, elle peut permettre à des patientes porteuses de comorbidités d’accoucher par voies naturelles (2). Mais pour la plupart des femmes l’APD reste avant tout le choix d’un accouchement où la douleur peut être gérée au plus près de leur souhait.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte