Courrier des lecteurs

Le coût de la bientraitance

Publié le 17/10/2019

Bien traiter les personnes âgées coûte beaucoup (infiniment) moins cher que les maltraiter : à preuve ce qui est arrivé à mon père après qu'il a été transféré depuis le Service de Neurologie de l'hôpital Bicêtre, au coût de journée très élevé, vers l'Unité de Soins Normalisés de l'hôpital Charles-Foix, dix fois moins cher, où la surveillante s'est rendu compte, en le faisant manger, que le malade souffrait, non pas tant d'une « encéphalopathie vasculaire » (sic) compliquant une « démence sénile de type Alzheimer » (ou l'inverse, le tout dénommé « atteinte diffuse du système nerveux »), mais

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?