Face à une lésion hépatique d'allure kystique

Une démarche diagnostique aidée par l'imagerie multimodale  Abonné

Par
Publié le 21/10/2019
La généralisation du recours à l'imagerie abdominale, souvent pour des symptômes apsécifiques, est à l'origine de la découverte fortuite de nombreuses lésions hépatiques parfois d'allure kystique. Le contexte clinique et une approche multimodale permettent le plus souvent d'en préciser la nature. Une biopsie reste cependant parfois nécessaire.
Les explorations commencent par une échographie, parfois avec injection

Les explorations commencent par une échographie, parfois avec injection
Crédit photo : Phanie

« Typiquement, nous sommes face à un patient expliquant "qu'on lui a découvert un kyste du foie" », rapporte le Pr Jean-Pierre Tasu (CHU Poitiers). Un terme quelque peu galvaudé, car toute structure liquidienne n'est pas un kyste ; celui-ci se définit par la présence d'un épithélium propre et d'un contenu liquidien.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte