Un probiotique plus maniable

Une bactérie inactivée contre le syndrome du côlon irritable  Abonné

Par
Dr Irène Drogou -
Publié le 17/04/2020
Pour la première fois, un essai clinique montre qu'un probiotique avec une bactérie non viable fait mieux que le placebo dans le syndrome du côlon irritable.
Un renforcement de la barrière intestinale contre les toxines et bactéries délétères

Un renforcement de la barrière intestinale contre les toxines et bactéries délétères
Crédit photo : Phanie

La définition des probiotiques serait-elle en train de changer ? Jusqu'à présent l'OMS les définit comme « des micro-organismes vivants, qui ingérés en quantité suffisante, exercent des effets bénéfiques sur la santé, au-delà des effets nutritionnels ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte