Une efficacité préventive de 84 %

Un vaccin en patch contre la diarrhée du voyageur en phase II

Publié le 17/12/2008

DES CHERCHEURS du Texas ont testé la faisabilité d’un vaccin sous forme de patch contre les diarrhées dues à Escherichia coli entérotoxinogène (ETEC), responsable de la majorité des diarrhées du voyageur. Dans cette étude de phase II menée chez des voyageurs, le vaccin a permis de réduire la fréquence et la gravité des diarrhées. Les voies d’administration classiques n’étant pas utilisables en raison de la toxicité de l’antigène ciblé, la délivrance transdermique pourrait être une bonne alternative.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?